FANDOM



Expo

Le Roi est mort est un dispositif visant à faire la promotion de l'exposition éponyme, organisée par le Château de Versailles, par le biais d'un site, d'un livetweet et d'un MOOC.

Informations générales Modifier

Agence : COMMANDE INTERNE

Client : Château de Versailles

Lancement : 10 août 2015

Durée : culmination du hashtag #LeRoiEstMort le 1er septembre (anniversaire de la mort du roi) ; campagne maintenue activement jusqu’au 27 octobre 2015 (lancement de l’exposition) ; soutien du hashtag jusqu’au 21 février 2016 (fin de l’exposition) via son usage par les internautes

Type de dispositif : campagne Twitter

Supports : site Internet, compte Twitter ; plus largement les réseaux sociaux déjà occupés par le Château de Versailles (Facebook, Google+, Youtube, Instagram…)

Cible théorique : possibles visiteur.se.s du Château de Versailles ; curieux.se.s d’histoire ; francophones et anglophones

Type de patrimoine valorisé : l’histoire de France, et notamment la vie de Louis XIV ; le Château de Versailles ; plus largement les institutions valorisant le patrimoine qui ont participé au dispositif

Url : http://www.leroiestmort.com

Le Roi est mort00:51

Le Roi est mort

Synopsis Modifier

Ce hashtag Twitter retrace l’histoire vraie des dernières semaines de la vie du roi Louis XIV, suivant l’actualité jour après jour comme on l’aurait fait en 1715… si Twitter avait existé à l’époque. Ce livetweet commence le 10 août… 1715, lorsque le roi Louis XIV, revenu à Versailles la veille, se plaint d’une douleur à la jambe gauche. On peut alors suivre, jour après jour, le Roi mener ses activités à Versailles, ainsi que l’évolution du diagnostic de ses médecins. Il s’agit en vérité d’une gangrène (probablement causée par un caillot) qui va l’emporter le 1er septembre 1715. Le hashtag #LeRoiEstMort apparaît alors. Le livetweet continue toutefois de chroniquer les retombées de l’événement de façon plus sporadique jusqu’au 27 octobre. Ne possédant pas réellement de “fin”, le livetweet mené par le compte du Château de Versailles s’arrête au moment où commence l’exposition dédiée à la vie de Louis XIV… l’histoire continue sans lui.

Fonctionnement Modifier

Dès le 10 août 2015, le compte Twitter du Château de Versailles (@CVersailles) chronique (en français et anglais) les dernières semaines de la vie de Louis XIV (généralement sous le hashtag #LouisXIV), créant un effet de teasing qui culmine le 1er septembre, à l’anniversaire de la mort du souverain : le hashtag #LeRoiEstMort est alors employé à la fois par Versailles et ses partenaires institutionnels. Ce buzz permet d’introduire un MOOC sur la vie de Louis XIV : il a été lancé en collaboration avec les équipes d’Orange, qui est depuis plusieurs années un partenaire du Château, ainsi que l’explique Maïté Labat, cheffe de projet nouveaux médias de Versailles. Les inscriptions pour le MOOC commencent le 1er septembre, pour un début des cours programmé le 26 octobre 2015, et une fin des cours le 21 février 2016.

La forte couverture médiatique du dispositif sert aussi à annoncer l’exposition sur Louis XIV, tenue au Château de Versailles du 27 octobre 2015 au 21 février 2016 (notez les dates synchrones avec le MOOC). Le hashtag a ainsi servi aux visiteur.se.s à communiquer à leur tour sur l’exposition, le Château, et le roi lui-même, sur Twitter notamment, mais aussi sur d’autres réseaux sociaux (Versailles est lui-même très connecté de son côté : chaîne Youtube, Facebook, Instagram, Google +).

Enfin, le site Le Petit Journal du Grand Roi (http://www.leroiestmort.com) permet de rassembler sous une forme plus pérenne à la fois le contenu de l’exposition mais aussi les interventions des spécialistes évoquant tour à tour le règne du souverain, la mode de l’époque ou encore la situation politique d’alors. Maïté Labat : Cela faisait longtemps que nous souhaitions raconter un moment de la Cour en direct sur Twitter avec en tête les expériences de la page Facebook de Léon Vivien ou celle du compte Twitter qui raconta en janvier 2012 le naufrage du Titanic en direct. Le thème de la mort de Louis XIV nous a semblé adapté.
Cependant, nous ne voulions pas plonger les internautes dans le passé mais plutôt raconter le passé dans le présent, transposer 1715 en 2015. L’idée du
Petit Journal du Grand Roi est née d’une envie de pouvoir approfondir le sujet au-delà des tweets. Si Twitter semblait être un media efficace pour suivre pas à pas les derniers jours du roi, il ne permettait pas pour autant de proposer des contenus plus pointus comme la tenue du deuil à la Cour ou encore un point sur la géopolitique du monde en 1715 quand l’un des plus grands monarques s’éteint.
Il nous fallait également une plateforme dédiée pour raconter les derniers jours de Louis XIV dans une logique transmédia. Si un dirigeant politique mourrait dans l’exercice de ses fonctions aujourd’hui, le public suivrait ses derniers jours exactement dans cette logique, grâce à un tweet, un article de presse, un extrait de documentaire sur son action politique ou l’héritage qu’il laisse. On s’est inspiré de cette réalité
[...].

Coulisses Modifier

Le projet a principalement été mené en interne, mobilisant une demi-douzaine de personnes, et n’a pas occasionné une charge de travail immense : au sein de l’équipe du Château de Versailles (du Développement Numérique au Service de presse en passant par le service Marketing et Partenariats), le dispositif #LeRoiEstMort a surtout demandé une intense collaboration avec d’autres institutions (le Centre des Monuments Nationaux, le Musée du Louvre, etc). Maïté Labat : Nous avons proposé aux institutions dont l’histoire ou les collections sont liées à Louis XIV de participer au dispositif [...]. Le plus souvent, ces institutions étaient également prêteuses de l’exposition. Chaque institution a posté ses propres contenus [sur Twitter, principalement] ce qui évitait la question des droits des images. Par ailleurs, les liens entretenus entre les équipes digitales de ces institutions ont permis une grande agilité organisationnelle. Tout s’est monté en très peu de temps pendant le mois d’août [...]. Seul le site internet dédié a demandé l’apport technique d’une agence externe à Versailles ; quant au MOOC, il est, comme précisé plus haut, le fruit d’une collaboration avec Orange. Maïté Labat  : Le MOOC était l’un des projets de l’année Louis XIV en 2015. Symboliquement nous avions décidé d’ouvrir les inscriptions le 1er septembre [anniversaire de la mort du roi] mais sans savoir quel succès aurait l’opération Twitter. Les deux projets sont liés par un thème commun : Louis XIV et une actualité : l’exposition, mais ils ont vécu leur vie de manière indépendante. J’ai aussi interrogé Maïté Labat sur le décalage entre l’anniversaire de la mort du roi et le lancement de l’exposition (et le début des cours du MOOC) : elle m’expliquait qu’il était le fait de contraintes logistiques qui empêchaient un lancement de l’exposition le 1er septembre. La culmination du hashtag #LeRoiEstMort a donc lieu près de deux mois avant l’ouverture de l’exposition (le 27 octobre) ; il a tout de même eu un franc succès sur la durée de l’exposition, certainement lié à l’activité impressionnante du 1er septembre. Le dispositif a en effet obtenu près d’1 million d’impressions sur Twitter le jour J. Comme l’expliquait Maïté Labat aux Rencontres Numériques 2015, le site a totalisé quant à lui 40.000 utilisateur.ice.s pour 100.000 pages vues. Cette forte couverture médiatique répercutée dans la presse a donné lieu à des réappropriations originales du hashtag par les utilisateur.ice.s du réseau : Maïté Labat : Nous avons été surpris de l’investissement des internautes. Ces derniers se sont non seulement appropriés le sujet en confirmant par exemple le départ de Madame de Maintenon de Versailles aperçue dans le RER, mais ont aussi à leur tour proposé des ponts vers des thèmes inattendus : Michael Jackson, le Roi Lion, Games of Thrones,… C’était très amusant de voir comment le public réagissait à l’Histoire.

Le dispositif et son rapport au patrimoine Modifier

Pour ce qui est du ton et des objectifs du dispositif, Maïté Labat : Le projet étant né à la Direction de la communication, nous l’avons pensé naturellement en cohérence avec notre ligne éditoriale. Nous avons également travaillé en collaboration avec les équipes scientifiques du Château qui ont préparé l’exposition et qui connaissaient le sujet sur le bout des doigts. Leurs recherches nous ont guidés. A la manière de journalistes, nous avions bien évidemment le devoir de diffuser des informations vérifiées. Comme pour beaucoup de ces dispositifs, l’impact réel (au-delà des chiffres de fréquentation des sites et réseaux) reste difficile à mesurer. Toutefois, “on a cependant pu observer que les visiteurs ont beaucoup plus relayé leur visite en ligne grâce au hashtag  #LeRoiEstMort que pour d’autres expositions et ce sur l’ensemble des réseaux (Facebook, Twitter, Instagram), jusqu’au 21 février, jour de la fermeture de l’exposition”, explique Maïté Labat.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.