FANDOM


01m

Les Contes de l'Estuaire est une fiction transmédia célébrant le patrimoine de Nantes et son estuaire.

Informations généralesModifier

Agences : Arkham sur Loire, Le Crabe Fantôme

Client : Ville de Nantes, Loire-Atlantique, Région Pays de la Loire

Budget : 300.000 euros

Lancement : 25 octobre 2013

Durée : 3 jours, déclinaisons variées

Type de dispositif : collection d’histoires transmédiatique

Supports : site web, émission TV, roman photo, émission radio, application smartphone, court-métrage, lecture performée

Cible théorique : habitant.e.s et touristes

Type de patrimoine valorisé : la ville de Nantes et son estuaire

Url : http://www.contes-estuaire.fr/

Les Contes de l'Estuaire, une aventure transmédia inédite et ébouriffante !01:00

Les Contes de l'Estuaire, une aventure transmédia inédite et ébouriffante !

SynopsisModifier

Le 23 août 2013, l’écrivain nantais Guillaume Flahaut disparaît, peu avant la publication de son ouvrage Les Contes de l’Estuaire. La journaliste Emily-Jane Salvat décide d’enquêter et récupère le manuscrit... mais le jour de la sortie du livre, les pages sont effacées, ainsi que le rapporte Télénantes. L’association Arkham Sur Loire est alors chargée par EJ Salvat de raconter les 7 contes de l’ouvrage sur 7 supports différents pour contrer la malédiction... tandis que des événements étranges continuent à s’abattre sur Nantes.

FonctionnementModifier

Le dispositif a bénéficié de nombreux rabbit holes dans la presse, notamment chez Presse Océan : les événements fictionnels y côtoyaient l’annonce du programme, puisque le principe même de la fiction principale (l’enlèvement de Flahaut) est de justifier la mise en place des 7 contes du 25 au 27 octobre 2013. Le programme des trois jours s’est déployé ainsi (images tirées du site officiel) :

• La Carte : un “Cluedo 2.0″ de 90 minutes réalisé collectivement, diffusé le 25 octobre et toujours accessible à cette adresse. Le jeu nécessite une inscription. Il s’agit de résoudre un mystère policier, et de continuer l’enquête commencée par le capitaine Deses, tombé dans le coma.

• L’Aquadôme : diffusé en direct le 25 octobre sur Télénantes et dans plusieurs lieux de la ville, cette fausse émission réalisée par Benoît Forgeard, tournée à la Médiathèque Lisa Bresner, est censée porter sur la cuisson à plancha... jusqu’à ce que des morts-vivants en maillot de bain envahissent le plateau !

• La Boue : ce roman-photo réalisé par Camille Hervouet et Gregory Valton a été distribué dans plusieurs lieux de Nantes le 26 octobre ; il raconte l’histoire d’une famille dont le lotissement entier est aux prises avec des événements étranges.

• La Crue : ce conte radiophonique de Martin Gracineau a été diffusé en direct sur France Bleu Océan le 26 octobre, puis disponible en podcast ; il met en scène une crue du siècle qui engloutit le butin de braqueurs de banques.

• Le Monstre : en 1925, à Nantes, des disparitions mystérieuses sont attribuées à un monstre qui rôde dans les canaux ; Jean Tardi, un jeune reporter, enquête. La fiction est accessible via une application smartphone qui permet une visite géolocalisée en réalité augmentée d’environ une heure, agrémentée de vidéos et sons. Ce conte a été réalisé par Le Crabe Fantôme, et mis à disposition le 27 octobre (il est aussi accessible dans une version web à cette adresse).

• Le Pacte : diffusé durant la soirée de clôture du 27 octobre, ce court-métrage réalisé par Jean-Teddy Filippe vire au méta, puisqu’il raconte l’histoire... de l’écrivain Guillaume Flahaut, et de ses histoires qui débordent sur la réalité...

• Les Rats : annoncé comme une lecture performée par Delphine Bretesché, il a été annulé au dernier moment... lorsque Flahaut est apparu sur scène pour lire lui-même le conte !

CoulissesModifier

Le dispositif est vaste, c’est bien le mot. On entend souvent parler du Monstre, l’application du Crabe Fantôme qui faisait partie des finalistes du concours F4ST organisé par Orange (Nantes était alors, en 2013, ville-test dans l’implantation de la 4G). Il faut dire que les mêmes noms circulent d’une partie du dispositif à une autre : Jérôme Fihey, Delphine Bretesché au scénario, Jean-Teddy Filippe à la réalisation du Pacte et des vidéos du Monstre. Le Monstre a été co-produit avec la société Prospexity et a “bénéficié d’un partenariat avec le laboratoire R&D de Orange à Lannion autour du son spatialisé [source].” Le Crabe Fantôme, qui a créé le Monstre, est lui-même inséré au sein d’un groupement d’entreprises, le Cabinet de Curiosité

Le dispositif dans son ensemble a coûté 300.000 euros (dont 130.000 de subventions publiques), a bénéficié du partenariat de 38 structures et a attiré 1300 spectateur.ice.s en trois jours [source]. Le plus fascinant dans ce dispositif est la façon dont il a évolué de façon tentaculaire sous l’impulsion du Crabe Fantôme et l’association Arkham sur Loire. Le Monstre s’est d’abord déplacé à Paris (même si l’histoire se déroule toujours à Nantes, la visite a été adaptée) ; Le Bureau des Monstres est une websérie qui s’intéresse aux créatures inconnues des légendes de la Région des Pays de la Loire ; enfin, le dispositif dans son ensemble va connaître vraisemblablement une “saison 2″, Contes des Estuaires Nantes/Québec, du 4 au 8 juillet 2016. Cette suite ne manquera pas de faire l’objet d’un billet !

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.